Version classiqueVersion mobile

Justice et politique : de la guerre de Cent Ans aux fusillés de 1914

 | 
Jean Bastier

Ont collaboré à ce numéro

Texte intégral

1 Jean Bastier, professeur à l’Université des sciences sociales

2 Marie-Bernadette Bruguière, professeur à l’Université des sciences sociales

3 André Cabanis, professeur à l’Université des sciences sociales

4 Jean-Louis Gazzaniga, professeur à l’Université des sciences sociales

5 Jacques Krynen, professeur à l’Université des sciences sociales

6 Hervé Le Roy, maître de conférences à l’Université des sciences sociales

7 Germain Sicard, professeur émérite à l’Université des sciences sociales

8 ainsi que deux étudiants du D.E.A. d’histoire du droit et des institutions de l’Université des sciences sociales :

9 Violaine Lanneau

10 Jean-Christophe Gaven

11Le C.T.H.D.I.P., Centre toulousain d’histoire du droit, des institutions et des idées politiques de l’Université des sciences sociales Toulouse I, regroupe tous les historiens de cette Université : les professeurs et maîtres de conférences, les agrégatifs, les docteurs et doctorants, les étudiants du D.E.A. d’histoire des institutions. Doté d’une belle bibliothèque et de locaux adéquats et bien équipés, le C.T.H.D.I.P. entend continuer l’œuvre des maîtres de l’école toulousaine d’histoire du droit, les regrettés Paul Ourliac, de l’Institut, Jean Dauvillier et Georges Boyer d’une part, Germain Sicard et Henri Gilles d’autre part, professeurs émérites de l’Université qui continuent de coopérer aux travaux du C.T.H.D.I.P.

© Presses de l’Université Toulouse 1 Capitole, 1998

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Volume papier

decitre.framazon.fr
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search