Version classiqueVersion mobile

Ceux de la Faculté

 | 
Olivier Devaux
, 
Florent Garnier

Bibliographie indicative

Texte intégral

ANCEL (B.), « La Grande Guerre et le droit international privé au travers des revues françaises », Revue d’Histoire des Facultés de Droit et de la culture juridique du monde des juristes et du livre juridique, n° 35, 2015, p. 101-115.

ARDUIN (F.), BLAQUIÈRE (H.), CAILLET (M.), Six siècles de droit toulousain, Toulouse, 1952.

ARNAUD (A.-J.), Les Juristes face à la société, du XIXe siècle à nos jours, Paris, 1975.

ATIAS (Ch.), « Premières réflexions sur la doctrine française de droit privé (1900-1930) », Revue de la recherche juridique. Droit prospectif, 1981, n° 1, p. 189-201.

AUDOIN-ROUZEAU (S.), BECKER (A.), INGRAO (Ch.), et ROUSSEAU (H.), dir., La violence de guerre 1914-1945, Ed. Complexe, coll. « Histoire du temps présent », 2002.

AUDREN (F.), « Qu’est-ce qu’une faculté de province au XIXe siècle ? », Les Facultés de droit de province au XIXe siècle. Bilan et perspectives de la recherche, Études d’histoire du droit et des idées politiques, n° 13, Toulouse, 2009, p. 17-60.

AUDREN (F.), HALPÉRIN (J.-L.), La culture juridique française. Entre mythes et réalités XIXe-XXe siècles, Paris, 2013.

BARRERA (C.), Étudiants d’ailleurs. Histoire des étudiants étrangers, coloniaux et français de l’étranger de la Faculté de droit de Toulouse (XIXe siècle-1944), Toulouse, 2007.

BARRERA (C.), « Les étudiants étrangers et coloniaux de la Faculté de droit de Toulouse au XIXe siècle », Les Facultés de droit de province au XIXe siècle. Bilan et perspectives de la recherche, Études d’histoire du droit et des idées politiques, n° 13, Toulouse, 2009, p. 217-229.

BARRERA (C.), « Les étudiants-soldats américains en France au sortir de la Première Guerre mondiale », Histoire de l’éducation, n° 125, 2010, p. 27-48.

BARRERA (C.), « Le travail à l’Université de Toulouse pendant la Grande Guerre », Travailler à l’arrière, 1914-1918, Carcassonne, 2014, p. 43-54.

BEAUD (O.) et WACHSMANN (P.), La science juridique française et la science juridique allemande de 1870 à 1918, Annales de la Faculté de droit de Strasbourg, 1997, n° 1.

BEGLIUTI (J.), « Un juriste pacifiste et la Grande Guerre : l’exemple d’Alexandre Mérignhac (1857-1927) », Ch. MENGÈS-LE PAPE (dir.) Enseigner la guerre ?, Publications du Centre universitaire de Tarn-et-Garonne n° 10, CTHDIP, Presses de l’Université Toulouse 1 Capitole, 2016, p. 233-249.

BLANQUER (J.-M.), MILET (M.), L’Invention de l’État. Léon Duguit, Maurice Hauriou et la naissance du droit public moderne, Paris, 2015.

BOURGET (R.), « Les conséquences de la Grande Guerre sur le dialogue doctrinal franco-allemand, l’exemple du droit fiscal », Revue d’Histoire des Facultés de Droit et de la culture juridique du monde des juristes et du livre juridique, n° 35, 2015, p. 61 sq.

BOYER (G.), « La Faculté de Droit de l’Université de Toulouse », Mélanges d’histoire du droit occidental, t. 1, Paris, 1962, p. 68-94.

BOYER (P.-L.), Un cercle intellectuel de province au cœur de l’évolution de la pensée juridique. L’Académie de législation de Toulouse (1851-1958), coll. « Bibliothèque d’histoire du droit et droit romain », t. 27, Paris, 2014.

BURNEY (John M.), Toulouse et son Université. Facultés et étudiants dans la France provinciale du 19e siècle, Toulouse, 1988.

CAZALS (R.), LOEZ (A.), 1914-18. Identités troublées. Les appartenances sociales et nationales à l’épreuve de la guerre, Toulouse, 2011.

CHARLE (Ch.), La République des universitaires, 1870-1940, Paris, 1994.

CHERFOUH (F.), Le juriste entre science et politique. La Revue générale du droit, de la législation et de la jurisprudence en France et à l’étranger (1877-1938), coll. « Bibliothèque d’histoire du droit et droit romain », t. 31, Paris, 2017.

CHERFOUH (F.), « La neutralité du discours des juristes face à l’Allemagne durant la Première Guerre mondiale », Les savants, la guerre, la paix, S. MAZAURIC (dir.), Actes du 136e Congrès national des Sociétés historiques et scientifiques, Éditions du CTHS, 2013, p. 68-80.

COURTEAULT (P.), « L’université de Bordeaux et la guerre », Revue philomatique de Bordeaux et du Sud-ouest, mars-avril 1918, p. 49-64 et p. 122-138.

DAUVILLIER (J.), « Le rôle de la Faculté de Droit de Toulouse dans la rénovation des études juridiques et historiques aux XIXe et XXe siècles », Annales de l’Université des sciences sociales de Toulouse, t. XXIV, fasc. 1 et 2, 1976, p. 343-384.

DELOUME (A.), « Histoire sommaire de la Faculté », Bulletin de l’université de Toulouse, 4, 1905, p. 173-188.

DELOUME (A.), Faculté de droit de Toulouse fondée en 1229. Centenaire de la réorganisation de 1805. Histoire sommaire de la Faculté, Toulouse, 1905.

DELVIT (Ph.) et FLORECK (D.), « Registres, parchemins et papiers. Les archives de la faculté de droit de Toulouse (1805-1914), Facultés de droit de province au XIXe siècle : bilan et perspectives de la recherche, n° 13, 2009, p. 151-167.

DEPERCHIN (A.), Le Journal de Guerre de Pierre Malicet – Un magistrat des territoires occupés pendant la Première Guerre Mondiale, Texte présenté et annoté, Lille, 2016.

DEPERCHIN (A.), « Des jurites face à la guerre. Points de vue franco-allemands », Clio & Themis, 11, 2016 [en ligne].

DEVAUX (O.), L’enseignement à Toulouse sous la Restauration, Toulouse, 1994.

DEVAUX (O.), « Aux origines de l’École supérieure de commerce de Toulouse : 1898-1918 », Enseignements et recherches en gestion. Évolution et perspectives, Collection Histoire, Gestion, Organisation, n° 4, 1995, p. 179-182.

DEVAUX (O.), « La Faculté de droit de Toulouse : état des travaux et des sources », Les Facultés de droit de province au XIXe siècle : bilan et perspectives de la recherche, É.D.H.I.P., n° 13, 2009, p. 147-150.

Dictionnaire historique des juristes français XIIe-XXe siècle, P. ARABEYRE, J.-L. HALPÉRIN, J. KRYNEN (dir.), Paris, 2e éd., 2015.

DIGEON (C.), La crise allemande de la pensée française (1870- 1914), Paris, rééd., 1992.

Écrivains combattants de la Grande Guerre, textes de BASTIER (J.), BONNEFOI (N.), GUILLOT (E.), MARC (B.), Paris, 2004.

ESPAGNO (D.), DEVAUX (O.), « Avant Maurice Hauriou : l’enseignement du droit public à Toulouse du XVIIe au XIXe siècle », Histoire de l’enseignement du droit à Toulouse, O. DEVAUX (dir.), É.D.H.I.P., n° 11, Toulouse, 2007, p. 327-375.

Les Facultés de droit de province au XIXe siècle. Bilan et perspective de la recherche, Études d’histoire du droit et des idées politiques, Toulouse, n° 15/2011 et n° 16/2012.

FARCY (J.-C.), « Droit et justice pendant la Première Guerre mondiale. L’exemple de la France », Ler História, I Guerra Mundial, Globalização e Guerra Total, 66, 2014, p. 123-139 [en ligne].

FILLON (C.), « De la chaire aux canons, les engagements combattants des enseigants des Facultés de droit pendant la Grande Guerre », Revue d’Histoire des Facultés de Droit et de la culture juridique du monde des juristes et du livre juridique, n° 35, 2015, p. 11-30.

FOULQUIER (N.), « La mobilisation de la Faculté de droit. Le comité national d’action pour la réparation intégrale des dommages causés par la guerre », Revue d’Histoire des Facultés de Droit et de la culture juridique du monde des juristes et du livre juridique, n° 35, 2015, p. 45-59.

GAILLET (A.), « Le droit public allemand et la première Guerre mondiale », Jus Politicum, n° 15, Le droit public et la Première Guerre mondiale [en ligne].

GARNIER (F.), « Le doyen Hauriou et la création de l’École supérieure de droit de Clermont-Ferrand en 1913 », Mélanges en l’honneur de Dominique Turpin. État du droit, état des droits, Cl. MARLIAC (contributions réunies par), Paris, 2017, p. 395-408.

GIACUZZO (J.-Fr.), « Un regard sur les publicistes français montés au ‘front intellectuel’ de 1914 à 1918 », Jus Politicum, n° 12, Histoire du droit public allemand [en ligne].

GILLES (H.), Université de Toulouse et enseignement du droit XIIIe-XVIe siècles, Toulouse, 1992.

GIRAULT (A.), « Les Universités pendant la guerre », Revue internationale de l’enseignement, 1924, t. LXXVIII, p. 230-234.

GLASSON (E.), « La crise des facultés de droit », Revue internationale de l’enseignement supérieur, 43, 1902, p. 385-399.

GODECHOT (J.), « Le Grand Village (1815-1914) », Histoire de Toulouse, Ph. WOLFF (dir.), Toulouse, 1974, p. 445-494.

GOJOSSO (E.), « Les ‘Morts pour la France’ de la Faculté de Droit de Poitiers durant la Première Guerre Mondiale », Cahiers poitevins d’histoire du droit, n° 2, Paris, 2009, p. 221-227.

HALPÉRIN (J.-L.), Paris, capitale juridique (1804-1950) : étude de socio-histoire sur la Faculté de droit de Paris, Paris, 2011.

HALPÉRIN (J.-L.), Histoire de l’état des juristes : Allemagne, XIXe-XXe siècles, Paris, 2015.

HALPÉRIN (J.-L.), « À partir de l’exemple des Eléments d’introduction générale à l’étude des sciences juridiques de Lévy-Ullmann (1917), le raidissement de la doctrine civiliste française », Revue d’Histoire des Facultés de Droit et de la culture juridique du monde des juristes et du livre juridique, n° 35, 2015, p. 31-43.

HALPÉRIN (J.-L.), « Les juristes dans la vie intellectuelle au tournant des XIXe et XXe siècle », La Vie intellectuelle en France, Ch. CHARLE et L. JEANPIERRE (dir.), Paris, 2016, vol. 1, p. 388- 392.

HAURIOU (M.), « Création de salles de travail pour conférences et cours de doctorat à la Faculté de Droit de l’Université de Toulouse », Revue internationale de l’enseignement, vol. 41, 1901, p. 547-558 et Revue internationale de l’enseignement, 1908, t. 55, p. 560-562.

HAURIOU (M.), « La Faculté de Droit », Ville de Toulouse, Documents sur Toulouse et sa région, Toulouse, 1910, p. 134-150.

HAURIOU (M.), « À la faculté de droit de Toulouse », Le journal des débats politiques et littéraires, 30 novembre 1914, p. 3.

HAURIOU (M.), « Vers une Confédération des Puissances de l’Entente », Le Figaro, 4 mars 1916, p. 1.

HAURIOU (M.), « Le droit naturel et l’Allemagne », Le Correspondant, 25 septembre 1918, p. 914-939 (reproduit dans Aux sources du droit. Le pouvoir, l’ordre et la liberté, Paris, 1933).

Histoire des manuels de droit. Une histoire de la littérature juridique comme forme du discours universitaire, A.-S. CHAMBOST (dir.), Paris, 2014.

HUVELIN (P.), Rapport sur la réforme de la licence en droit, Lyon, 1904.

JOUANJAN (O.), Une histoire de la pensée juridique en Allemagne (1800-1914), Paris, 2005.

JOUANJAN (O.) et ZOLLER (E.) (dir.), Le moment 1900. Critique sociale et critique sociologique du droit en Europe et aux États-Unis, Paris, 2015.

« La guerre du droit » 1914-1918, Revue Mil Neuf Cent. Revue d’histoire intellectuelle, n° 23, 2005/1.

LARNAUDE (F.), « Les formes de l’enseignement dans les Facultés de droit et des sciences politiques », Revue internationale de l’enseignement, vol. 41, 1901, p. 229-237.

LÉVEILLÉ (J.), « La réforme des facultés de droit », Revue politique et parlementaire, 44, 1905, p. 5-32.

LIARD (L.), « La guerre et les Universités françaises », Revue internationale de l’enseignement, 1916, t. XXX, p. 167-189.

LOGETTE (A.), Histoire de la faculté de droit de Nancy, Nancy, 1964.

MALHERBE (M.), La Faculté de droit de Bordeaux (1870-1970), Bordeaux, 1996.

MARIN (J.), Armée, guerre et société : soldats languedociens, 1889- 1919, Paris, 1982.

MAZÈRES (J.-A.), « Les Facultés de droit de Paris et de province dans la production de la pensée juridique : vers une géophilosophie du droit ? », Les Faculté de Droit inspiratrices du droit ?, M. HECQUARD-THÉRON (dir.), Toulouse, 2005, p. 107-119.

MAZÈRES (J.-A.), « Hauriou ou le regard oblique », Politique, communication et technologie. Mélanges en hommage à Lucien Sfez, A. GRAS et P. MUSSO (dir.), Paris, 2006, p. 45-60.

MEDARD (F.), Les prisonniers en 1914-1918. Acteurs méconnus de la Grande Guerre, Paris, 2010.

MIAILLE (M.), « Sur l’enseignement des Facultés de Droit en France. Les réformes de 1905, 1922 et 1954 », Procès. Cahiers d’analyse politique et juridique, 1979, n° 3, p. 78-107.

MILET (M.), Les professeurs de droit citoyens. Entre ordre juridique et espace public, contribution à l’étude des interactions entre les débats et les engagements des juristes français (1914-1995), thèse de science politique, Paris II, 2000, 3 vol.

MILET (M.), « La doctrine juridique pendant la Guerre : à propos de Maurice Hauriou et de Léon Duguit », Jus Politicum, n° 15, Le droit public et la Première Guerre mondiale [en ligne].

NÉLIDOFF (Ph.), « Histoire et méthodes de l’enseignement à la Faculté de droit de Toulouse au XIXe siècle », Histoire de l’enseignement du droit à Toulouse, O. DEVAUX (dir.), É.D.H.I.P., n° 11, Toulouse, 2007, p. 377-402.

NÉLIDOFF (Ph.), « Les doyens de la faculté de droit de Toulouse au XIXe siècle », Les Facultés de droit de province au XIXe siècle. Bilan et perspectives de la recherche, É.D.H.I.P., n° 16, Toulouse, 2012, p. 267-293.

OURLIAC (P.), « Hauriou et l’Histoire du Droit », La pensée du doyen Maurice Hauriou et son influence, Paris, 1969, p. 79-90.

Paris, capitale juridique (1804-1950). Étude de socio-histoire sur la Faculté de droit de Paris, J.-L. HALPÉRIN (dir.), Paris, 2011.

Portraits de soldats de la Grande Guerre, textes de BASTIER (J.), MARC (B.), ORTHOLAN (H.), ROBIN (P.), Paris, 2004.

POUMARÈDE (J.), « La chaire et l’enseignement du droit français à la faculté des droits de l’Université de Toulouse (1681-1792) », Recueil de l’Académie de législation de Toulouse, sixième série, tome IV, 1967, p. 41-131.

PROST (A.), WINTER (J.), Penser la Grande Guerre. Un essai d’historiographie, coll. « L’Histoire en débats », Paris, 2004.

RASMUSSEN (A.), L’internationale scientifique 1890-1914, thèse EHESS, 1995.

RASMUSSEN (A.), « La ‘science française’ dans la guerre des manifestes, 1914-1918 », Mots. Les langages du Politique, n° 76, 2004, p. 9-23.

Le renouvellement des sciences sociales et juridiques sous la Troisième République. La Faculté de droit de Lyon, D. DEROUSSIN (dir.), Paris, 2007.

Le renouveau de la doctrine française. Les grands auteurs de la pensée juridique au tournant du XXe siècle, N. HAKIM et F. MELLERAY (dir.), Paris, 2009.

ROUSSEL (S.), L’Université de Grenoble : les défis de l’autonomie (1896-1939), thèse d’histoire du droit, Communauté Université Grenobles Alpes, 2017.

SACRISTE (G.), La république des constitutionnalistes. Professeurs de droit et légitimation de l’État en France (1870-1914), Paris, 2011. SACRISTE (G.), « L’ontologie politique de Maurice Hauriou », Droit et société, 78, 2011, p. 475-480.

SALEILLES (R.), « La réforme de la licence en droit », Revue internationale de l’enseignement supérieur, 47, 1904, p. 320-339.

STORA-LAMARRE (A.), « La guerre au nom du droit », Revue d’histoire du XIXe siècle, n° 30, 2005 (en ligne).

STORA-LAMARRE (A.), HALPÉRIN (J.-L.), AUDREN (F.), La République et son droit (1870-1930), Paris, 2011.

Thémis dans la Cité : contribution à l’histoire contemporaine des facultés de droit et des juristes, N. HAKIM et M. MALHERBE (dir.) Pessac, 2009.

THIERS (E.), « Droit et culture de guerre 1914-1918. Le comité d’études et documents sur la guerre », Mil neuf cent. Revue d’histoire intellectuelle, 2005/1, n° 23, p. 23-48.

Toiles, gravures, fusain et sanguine… Une galerie de portraits à l’Université, Ph. DELVIT (dir.), Toulouse, 2006.

TRONCHET (G.), « L’ouverture internationale des universités en France (1860-1914) », C. CHARLE et L. JEANPIERRE (dir.), La vie intellectuelle en France, t. 1, 2016, p. 614-617.

L’Université de Toulouse : son passé – son présent, Toulouse, 1929.

VIÉ (L.), CALMETTE (J.), BOYER (G.), 1229-1929, L’Université de Toulouse, son passé, son présent, Toulouse, 1929.

Sitographie

http://centenaire.org/fr

http://expositions.bnf.fr/guerre14/index.htm

http://archives.haute-garonne.fr/decouvrir/14-18/premiere-guerre-mondiale.html

http://www.archives.toulouse.fr/histoire-de-toulouse/la-guerre-1914-1918

© Presses de l’Université Toulouse 1 Capitole, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search