Version classiqueVersion mobile

Les décisionnaires et la coutume

 | 
Géraldine Cazals
, 
Florent Garnier

L’utilisation de la coutume dans un recueil de jurisprudence aurillacois (1692-1730)

Béatrice Fourniel

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le manuscrit intitulé « Livre de remarques et recueil pour servir à Jean Charmes advocat au bailliage et siège présidial d’Aurillac » est une sorte de recueil de jurisprudence privé1, commencé en 16922 par un jeune avocat d’environ 23 ans3. Son père Hugues avait exercé les fonctions de greffier au bailliage et siège présidial d’Aurillac, puis de notaire et enfin de procureur postulant à partir du mois de juillet 1677. Jean Charmes s’inscrit donc dans une phase d’ascension sociale de sa famille dont il est le premier membre à accéder au barreau – et peut-être le seul4. Au début des années 1690 le père et le fils représenteront souvent ensemble les mêmes plaideurs, le premier en qualité de procureur, le second en qualité d’avocat avant que Jean ne reprenne pendant quelques temps l’office de son père pour le céder enfin à son propre fils, Pierre. Pendant plus de trente ans, de 1693 à 1726, notre auteur exerce donc les deux fonctions d’avocat et de procureur postulant.

Comme l’indique fo...

© Presses de l’Université Toulouse 1 Capitole, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search