Version classiqueVersion mobile

Langage de la chasse

 | 
Michèle Lenoble-Pinson

Première partie. Les termes généraux et les termes collectifs

Chapitre I. Les termes généraux qui concernent le gibier

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au seuil de l’étude d’un vocabulaire spécialisé, commencer par examiner des termes généraux pourrait surprendre. Néanmoins, dans le vocabulaire de la chasse en général, et dans celui qui concerne le gibier et les animaux dits nuisibles en particulier, il existe une série de termes généraux, d’acception très large, qui ne prennent leur signification particulière que s’ils se trouvent dans un contexte déterminé. La plupart de ces termes, par exemple bêtes noires, sont employés seulement par les initiés, c’est-à-dire les chasseurs, les gardes, les forestiers, certains écrivains, et les collaborateurs de revues cynégétiques.

Il arrive que l’aire d’acception d’un nom au sens large, comme bête, soit réduite à un seul animal, quand il s’agit d’un gibier que l’on chasse. À côté de cela, on rencontre un certain nombre de termes univoques qui, en dehors de tout contexte, restent clairs. Citons : animaux à fourrure, gibier à plume, etc.

***

§ 1. — Les termes communs au gibier-poil et au gibier-pl...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1977

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search