Version classiqueVersion mobile

Droit, mythe et raison

 | 
Jacques Lenoble
, 
François Ost

Titre I. L’état de la problématique

Chapitre I. La rationalité juridique comme rationalité logique

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Que la rationalité juridique soit une rationalité logique, c’est là une vérité d’évidence que la théorie du droit répète à l’envi. Une étude de la mytho-logique juridique se doit néanmoins de le rappeler en guise de préalable à la problématisation du statut de cette logique1.

L’enjeu du présent chapitre est donc double. Il s’agit de rappeler succinctement en quoi le travail du juge, du législateur et de la doctrine ressortit à la logique. Il s’agit ensuite de problématiser cette logique car il apparaît rapidement que l’usage du terme « logique », appliqué à la démarche du juriste, est un usage pour le moins analogique, ce qui entraîne d'infinies controverses sur sa pertinence (cf. infra, chapitre II). Sans anticiper sur la suite de nos développements, nous dirons quant à nous que si la rationalité juridique nous paraît « logique », il s’agit moins de témoigner par là de la correction technique des inférences juridiques, que de la conformité du raisonnement juridique aux idéaux logici...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1980

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Volume papier

Decitreamazon.fr
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search