Version classiqueVersion mobile

Le duc de Saint-Simon

 | 
Alphonse De Waelhens

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Il se peut, on l’espère, que cet essai ait jeté quelque lumière nouvelle sur l’homme qu’a été Saint-Simon. Si tel fut le cas, il y a pourtant fallu une lecture des textes et une interprétation de certains faits qui prenne appui, bien qu’avec réserve et prudence, on l’espère aussi, sur une conception psychanalytique de l’inconscient, entendue au sens freudien. Disons que cette tendance est à la fois moins « sauvage » que celle de Sartre dans L’idiot de la famille et plus marquée que celle de P.-P. Clément dans son ouvrage sur Rousseau, pour nous référer encore une fois à ces deux modèles. C’est que « le problème » Saint-Simon se présente très différemment. Car l’interprète ne dispose ici ni de textes romancés à consonnance autobiographique indiscutable, rédigés dès la fin de la première enfance et qui se poursuivent sans solution de continuité jusqu’à l’âge adulte — le risque pris par Sartre étant de vouloir faire remonter l’origine de ce qu’ils suggèrent jusqu’aux toutes premières a...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1981

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search