Version classiqueVersion mobile

Le duc de Saint-Simon

 | 
Alphonse De Waelhens

Seconde partie

Chapitre XIV. La perversion affective

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les travaux relatifs à Saint-Simon et à son œuvre, quoique assez nombreux, ne nous ont pourtant guère aidé dans le développement de la perspective qui est la nôtre, à l’exception, toutefois, d’une étude due à un psychanalyste, Christian David, et intitulée : La perversion affective1. L’article n’a pas directement Saint-Simon pour objet, mais l’auteur en élaborant la notion de perversion affective, notion qui lui est propre, l’illustre par une référence singulièrement éclairante à la personnalité du mémorialiste.

Nous avons pris garde, autant qu’il nous a été possible, de ne pas nous laisser entraîner à un usage trop abondant de conceptions psychanalytiques ou psychiatriques. Cette réserve ne doit pourtant pas nous priver de quelques éclaircissements majeurs là où ils s’offrent à nous. Tel est le cas du travail de Christian David, dont certains aspects sont capitaux pour notre propos.

Commençons, puisque c’est indispensable, par un bref résumé des conceptions de Christian David.

S’il va...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1981

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search