Version classiqueVersion mobile

Le duc de Saint-Simon

 | 
Alphonse De Waelhens

Première partie

Chapitre II. La mère

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ce chapitre nous réservera quelques peines. Car, à deux exceptions près, Saint-Simon est extrêmement réservé sur ses proches et sur lui-même. Pour lui-même, nous avons souvent l’occasion de lire entre les lignes de cette œuvre immense. C’est plus difficile pour son enfance, plus difficile encore pour sa mère, et quasiment impossible pour ses enfants. Encore que la massivité d’un silence, très rarement rompu, ait elle aussi sa signification.

Les deux exceptions concernent le père et Mme de Saint-Simon. Nous avons appris à connaître le premier. Quant à Mme de Saint-Simon, s’il est fréquemment question d’elle, c’est pour redire constamment — et parfois avec une pointe de stéréotypie, pourtant très inhabituelle à l’auteur — les mêmes choses.

Nous savons les motifs du remariage du père. « Il chercha une personne dont la beauté lui plût, dont la vertu le pût rassurer, et dont l’âge fut le moins disproportionné au sien qui fût possible »1. « Il eut tout lieu d’être content de son choix : il ...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1981

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search