Version classiqueVersion mobile

Droit, égalité et idéologie

 | 
Philippe Gérard

Troisième partie. La justification des principes généraux : formes de l'idéologie juridique

Chapitre III. Logique de symbolisation et rationalité formelle

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La critique des thèmes idéologiques mis en œuvre dans la justification des principes ne saurait se limiter à la description du contenu de ces thèmes exploités par la doctrine et la jurisprudence. Au terme de l’examen des thèmes principaux, nous avons relevé qu’ils mettaient en jeu un rapport spéculaire qui, tout en leur étant consubstantiel, unissait dans une dépendance mutuelle les droits de l’individu et la norme juridique émanant de l’autorité publique. Nous évoquions, à ce sujet, le processus fondamental de l’idéologie juridique qui constitue la structure en fonction de laquelle s’ordonnent ses contenus variables. Il s’agit maintenant, dans la première section de ce chapitre, d’analyser ce processus.

De plus, cette analyse doit nous reconduire à l’exigence de rationalité formelle dont nous avons mesuré l’incidence sur l’élaboration des principes. Dans la mesure où, conformément à cette exigence, le droit positif est conçu comme un système cohérent, hiérarchisé et complet de dispo...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1981

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search