Version classiqueVersion mobile

Droit, égalité et idéologie

 | 
Philippe Gérard

Troisième partie. La justification des principes généraux : formes de l'idéologie juridique

Chapitre I. La critique de l’idéologie

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

SECTION I. Le statut de la critique

A nos yeux, la critique des légitimations idéologiques d’un système de domination tend à dégager la portée de ces légitimations grâce à une analyse de nature herméneutique.

D’une part, cette entreprise est tributaire d’une précompréhension qui dérive du fait que la critique est insérée dans les rapports sociaux qu’elle analyse. Les instruments d’interprétation, le système d’explication mis en œuvre dans la critique dépendent de la manière dont celle-ci conçoit implicitement ou explicitement sa fonction dans les rapports sociaux qui constituent son objet d’étude1.

D’autre part, cette entreprise met en œuvre un pouvoir de distanciation qui permet de dévoiler et d’analyser la portée des légitimations idéologiques grâce à l’utilisation de concepts théoriques aptes à révéler la structure des rapports sociaux en jeu.

Dans la mesure où le matérialisme historique constituera notre instrument de critique privilégié, nous voudrions dégager les deux dimensions é...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1981

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search