Version classiqueVersion mobile

La législation princière pour le comté de Hainaut

 | 
Jean-Marie Cauchies

Deuxième partie. Teneur des actes législatifs et réglementaires. Principaux aspects

Chapitre VIII. Les quêteurs

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La piété populaire, dans laquelle la vénération des reliques tient une grande place, est fréquemment sollicitée par des quêtes à travers une région, une principauté, un territoire plus vaste encore, parfois même l’ensemble des Pays-Bas. Le produit en est d’ordinaire utilisé à des fins d’entretien, d’agrandissement, de restauration d’édifices servant au culte ou de bâtiments monastiques1.

Un octroi ducal de 1470, pour l’église Notre-Dame de Hal, atteste par exemple que les quêtes, effectuées par le passé en faveur de cette fondation, ont contribué pour une part capitale à son développement et à la continuité du service divin dans ses murs, compte tenu qu’elle est « de grant retenue et de petite revenue », c’est-à-dire que son administration coûte cher, tandis que ses revenus ordinaires demeurent médiocres2. Si une telle entrée en matière sert, avant tout, à justifier ce qui suit dans l’acte — soit l’autorisation d’organiser de nouvelles quêtes —, elle n’en traduit pas moins, avec véra...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1982

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search