Version classiqueVersion mobile

La législation princière pour le comté de Hainaut

 | 
Jean-Marie Cauchies

Préliminaires

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Compte tenu des limites géographiques et du cadre chronologique impartis à cet ouvrage, nous avons jugé opportun de rappeler en quelques lignes, à l’intention du lecteur peu familier de l’époque et du lieu, dans quelles circonstances la dynastie des Bourgogne-Valois a pris pied dans la principauté hainuyère. Une étude systématique et nuancée de cette implantation reste à écrire, même si la plupart des éléments de détail en sont connus grâce à divers travaux1.

C’est en tirant parti du conflit qui oppose, à partir de 1420, la « duchesse » Jacqueline de Bavière (1401-1436), comtesse de Hainaut, Hollande et Zélande, dame de Frise, fille unique et héritière du comte Guillaume IV de Bavière (mort en 1417), à son deuxième époux et cousin germain Jean IV, duc de Brabant et de Limbourg, que Philippe le Bon, duc de Bourgogne, lui aussi cousin des deux précités2, s’immisce dans les destinées de ce qu’il est convenu d’appeler l’« héritage bavarois » des Pays-Bas. Une guerre ouverte entre Jean IV...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1982

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search