Version classiqueVersion mobile

Aldous Huxley et la musique

 | 
Jean-Louis Cupers

Deuxième partie. Formes musicales et structure romanesque

Chapitre 1. La forme rondo : Crome Yellow

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Alors que la vision musicale de Proust fait plutôt littéraire, on peut dire que la construction littéraire de Huxley est musicale.
A. de Vries, La musique dans loeuvre de Proust et Huxley

Elle avait de nombreux goûts en commun avec son mari, surtout celui de la musique. Elle possédait une voix magnifique, d’une puissance surprenante chez une personne aussi petite, et elle atteignait sans effort le la aigu. Accompagnée par son mari sur son beau violon de Crémone, dont il jouait, comme nous l’avons déjà observé, à la manière d’une basse de viole, elle chantait tous les airs les plus vifs et les plus tendres des opéras et des cantates de son pays natal. Assis ensemble au clavecin, ils constatèrent qu’ils pouvaient, avec leurs quatre mains, jouer toute la musique écrite pour deux mains de dimension ordinaire, circonstance qui donna à Sir Hercule un plaisir intarissable1 2.

Jaune de Crome pose un problème dans l’œuvre de Huxley. Des éléments permettent de dire que la forme ABA a été chois...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1985

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search