Versione classicaVersione mobile

Ouvertures psychanalytiques

 | 
Jean Florence

IV. Éthique de la psychanalyse

Le Réfus de guérir*. Médecins et psychanalystes face à la guérison

I formati HTML, PDF ed ePub di questo libro sono accessibili agli utenti di biblioteche e istituzioni che lo hanno acquistato come parte dell'offerta OpenEdition Freemium for Books. Il libro può anche essere acquistato sui siti dei librai partner, nei formati PDF ed ePub, se l'editore ha scelto questa distribuzione commerciale. Se l'edizione cartacea è disponibile, i link alle librerie sono proposti in questa pagina.

Estratto del testo

Si notre expérience nous contraint à reconnaître qu’il y a des malades qui refusent de guérir, peut-on aller jusqu’à dire que le médecin ou le thérapeute en général aient parfois à refuser de guérir (au sens transitif, cette fois) ? Cela semble, d’entrée de jeu, une position scandaleuse et contraire à la déontologie thérapeutique. Si l’on accepte toutefois d’aller plus loin, on se rend compte que les questions affluent et que, finalement, elles demeurent aiguës et urgentes. L’idée du « refus de guérir » est très proche d’une problème à mon sens peu défriché encore parmi les analystes et tous ceux qui se posent des questions sur les curieux rapports des êtres humains à leurs difficultés, difficultés dont ils se plaignent tout en en étant les secrets artisans. Ce problème demeuré obscur est celui de ladite « frustration » dont il faudrait retrouver les parentés sémantiques avec le terme allemand de « Versagung ».

La traduction française du mot Versagung fait oublier les résonances que ...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1988

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540

Questa pubblicazione digitale è stata realizzata tramite il riconoscimento ottico dei caratteri automatico (OCR).
Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search