Versión clásicaVersión móvil

Ouvertures psychanalytiques

 | 
Jean Florence

IV. Éthique de la psychanalyse

Le Réfus de guérir*. Médecins et psychanalystes face à la guérison

Los formatos HTML, PDF y ePub de este libro son accesibles para los usuarios de las bibliotecas e instituciones que lo han adquirido como parte de la oferta OpenEdition Freemium for Books. El libro también puede adquirirse en los sitios de las librerías asociadas, en formatos PDF y ePub, si el editor ha optado por esta distribución comercial. Si la edición en papel está disponible, en esta página se proponen enlaces a las librerías.

Extracto del texto

Si notre expérience nous contraint à reconnaître qu’il y a des malades qui refusent de guérir, peut-on aller jusqu’à dire que le médecin ou le thérapeute en général aient parfois à refuser de guérir (au sens transitif, cette fois) ? Cela semble, d’entrée de jeu, une position scandaleuse et contraire à la déontologie thérapeutique. Si l’on accepte toutefois d’aller plus loin, on se rend compte que les questions affluent et que, finalement, elles demeurent aiguës et urgentes. L’idée du « refus de guérir » est très proche d’une problème à mon sens peu défriché encore parmi les analystes et tous ceux qui se posent des questions sur les curieux rapports des êtres humains à leurs difficultés, difficultés dont ils se plaignent tout en en étant les secrets artisans. Ce problème demeuré obscur est celui de ladite « frustration » dont il faudrait retrouver les parentés sémantiques avec le terme allemand de « Versagung ».

La traduction française du mot Versagung fait oublier les résonances que ...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1988

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Esta publicación digital es el resultado de un proceso automático de reconocimiento óptico de caracteres.
Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search