Desktop versionMobile Version

Ouvertures psychanalytiques

 | 
Jean Florence

IV. Éthique de la psychanalyse

Le Réfus de guérir*. Médecins et psychanalystes face à la guérison

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändlern im PDF- und ePub-Format online erworben werden, wenn der Verlag diesen kommerziellen Vertrieb gewählt hat. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

Si notre expérience nous contraint à reconnaître qu’il y a des malades qui refusent de guérir, peut-on aller jusqu’à dire que le médecin ou le thérapeute en général aient parfois à refuser de guérir (au sens transitif, cette fois) ? Cela semble, d’entrée de jeu, une position scandaleuse et contraire à la déontologie thérapeutique. Si l’on accepte toutefois d’aller plus loin, on se rend compte que les questions affluent et que, finalement, elles demeurent aiguës et urgentes. L’idée du « refus de guérir » est très proche d’une problème à mon sens peu défriché encore parmi les analystes et tous ceux qui se posent des questions sur les curieux rapports des êtres humains à leurs difficultés, difficultés dont ils se plaignent tout en en étant les secrets artisans. Ce problème demeuré obscur est celui de ladite « frustration » dont il faudrait retrouver les parentés sémantiques avec le terme allemand de « Versagung ».

La traduction française du mot Versagung fait oublier les résonances que ...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1988

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540

Diese digitale Publikation wurde durch automatische optische Zeichenerkennung erstellt.
Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search