Version classiqueVersion mobile

Ouvertures psychanalytiques

 | 
Jean Florence

III. Dialogues sur la loi. Avec le juriste

Discours psychanalytique et discours juridique : remarques sur l’interprétation*

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Il n’est aucune interprétation qui ne s’enchâsse dans une logique, une rhétorique, une politique. Celui qui dit le sens parle d’autorité, son dire réfère à un autre, un au-delà de sa parole qui la garantit comme parole et cautionne sa prétention à la vérité. Un lien, un pacte, soutient tout être parlant et l’arrime à un système de symboles inter-humains. Il n’y a pas de communauté humaine ou simplement de « communication » hors cette fonction instituante, qui est au-delà de la relation imaginaire, et qui pourrait bien être de l’ordre du sacré. Il y aurait, au sein de toute interprétation, une dimension « sacerdotale », quelque chose de numineux. Les plus anciennes pratiques de l’interprétation comme les plus récentes ne démentent pas ce trait fondamental, encore qu’il disparaisse souvent sous les maquillages qu’arbore notre science prétendument débarrassée de ses ascendances théologiques.

La pratique psychanalytique, quant à elle, est l’expérience des pouvoirs occultes de l’interprét...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1988

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search