Desktop versionMobile Version

Ouvertures psychanalytiques

 | 
Jean Florence

I. Les difficultés de la psychologie

Propos sur les fondements de la psychologie*

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändlern im PDF- und ePub-Format online erworben werden, wenn der Verlag diesen kommerziellen Vertrieb gewählt hat. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

Où en est la critique des fondements de la psychologie, depuis que les philosophes, toujours soucieux de légitimer les démarches de la pensée, ont entrepris d’en établir le statut théorique ?

Est-il vraiment déplacé ou malséant de demander au psychologue : « qu’est-ce que la psychologie ? ». Comme telle, la question n’est pas impertinente ; sous son apparente banalité, elle est philosophiquement justifiée. C’est du côté des réponses que l’on pourrait s’attendre à des déplacements. Peut-on, par exemple, se satisfaire de cette réponse pragmatique : « La psychologie, c’est ce que fait le psychologue » ? N’est-ce pas faire passer une question d’essence pour une question d’utilité ou d’efficacité ? Bien sûr, le technicien — l’homme d’action —, dans le contexte de sa pratique, formule par là ce qu’il est simplement autorisé à dire. On juge quelqu’un selon ses actes, on mesure la valeur d’une technique à ses réalisations. Dès lors, soulagé, le psychologue peut revaquer aux occupations où il...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1988

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540

Diese digitale Publikation wurde durch automatische optische Zeichenerkennung erstellt.
Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search