Version classiqueVersion mobile

Le droit sans peines

 | 
Michel Van de Kerchove

Conclusions

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Malgré la longueur du trajet parcouru à travers cet ouvrage, il serait téméraire de prétendre pouvoir en tirer des conclusions tant soit peu définitives, étant donné à la fois les limites qu’il s’est imposées dès le départ et les multiples lacunes qu’il comporte encore à l’intérieur même de ces limites.

Nous nous contenterons, dès lors, de formuler un certain nombre de réflexions ayant trait à la relativité tant des phénomènes de dépénalisation que des points de vue qu’il est possible d’adopter dans leur approche, et dont nous sommes bien conscients de ne pas avoir épuisé toute la diversité.

1. En ce qui concerne la dépénalisation, tout d’abord, nous avons essayé de suggérer, en un premier temps, à travers l’étude du droit positif et de préciser, ensuite, à travers une tentative de conceptualisation, un premier élément de relativité inhérent à la diversité des phénomènes que ce terme pouvait recouvrir. Même s’il est évidemment possible, conventionnellement, de réduire cette diversité ...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1987

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search