Version classiqueVersion mobile

Le droit sans peines

 | 
Michel Van de Kerchove

Deuxième partie. Le phénomène de dépénalisation. Analyse critique

Chapitre III. Dimensions symbolique et instrumentale de la dépénalisation dans une société pluraliste

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

Les différentes transformations qui ont affecté le système pénal et entraîné les phénomènes tantôt de retrait, tantôt de métamorphose, de redéploiement ou de déplacement que nous avons repérés ne peuvent se comprendre sans évoquer, au moins globalement, le contexte social spécifique dans lequel elles sont intervenues, de même que les dimensions à la fois symbolique et instrumentale des problèmes rencontrés, qui affectent, dans un tel contexte, tout processus de décision d’une complexité particulière que nous chercherons à mettre ici en lumière.

Dans ce but, nous évoquerons successivement la double dimension symbolique et instrumentale du droit pénal, la place du droit pénal dans une société de type pluraliste et les principales stratégies de dissociation et de réconciliation de ces dimensions qu’on peut concevoir dans le cadre des différents phénomènes que nous avons analysés.

SECTION 1. La double dimension symbolique et instrumentale du droit pénal

Si l’on a pu dire, d’une...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1987

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search