Version classiqueVersion mobile

De la certitude à la confiance

 | 
Jérémie van Meerbeeck

Troisième partie. De la certitude à la confiance

Conclusion de la troisième partie

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

508. — Dans notre premier chapitre, nous avons tenté de démontrer que l’abandon de la conception cartésienne de la sécurité juridique s’imposait en raison de la nature même du droit, mais également de certaines caractéristiques des ordres juridiques contemporains. Comme le relevait déjà J. Carbonnier, « ce pourrait être une caractéristique de notre temps que le droit, pour la première fois, participe à l’angoisse historique »2235. Plusieurs auteurs soulignent le passage d’une sécurité par le droit, dans laquelle le droit est source de protection, à une sécurité du droit2236, qui fait de ce dernier l’origine du danger2237. Outre les phénomènes bien connus d’inflation normative et de pluralisme juridique, l’éclosion de la catégorie normative des principes généraux du droit, signe d’un renouveau jusnaturaliste laïque, marque la remise en cause irrémédiable d’une conception de la sécurité juridique comme garantissant la prévisibilité absolue du droit. Le procès européen, vérita...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search