Version classiqueVersion mobile

Hegel, Dilthey

 | 
José Ortega y Gasset

La Philosophie de l’histoire de Hegel1 et la science historique

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Avec cette version de la Philosophie de l’Histoire de Hegel, j’initie une Bibliothèque de la science historique. Cette expression de science historique est, d’après moi, utilisée ici pour la première fois. Il conviendrait donc de clarifier sa signification en même temps qu’il serait bon de justifier pourquoi nous plaçons Hegel, avec son air de capitaine2 au premier plan de cette science historique.

Ce qui prévaut chez l’homme, c’est sa capacité à être insatisfait. S’il possède quelque chose de divin, c’est précisément son mécontentement divin, cette espèce d’amour sans être aimé, cette sorte de douleur que nous sentons dans des membres que nous n’avons pas. Mais derrière ce geste insatisfait de jeune prince Hamlet que l’homme esquisse face à l’univers se cachent trois types d’âme très différents : deux bons et un mauvais.

Il y a l’insatisfaction provoquée par le caractère incomplet et imparfait de ce que nous montre la réalité. Ce sentiment me semble être la vertu la plus grande de l’...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search