Version classiqueVersion mobile

Projet coopératif et christianisme social

 | 
Enzo Pezzini

Chapitre 1. Les coopératives : organisations, principes, idées

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

1. Le fait coopératif aujourd’hui

Commençons par définir brièvement la coopérative, en reprenant le texte approuvé en 1995 par le congrès de l’Alliance Coopérative internationale et depuis également utilisé par toutes les grandes instances internationales (ONU, OIT, UE,…) :

Une coopérative est une association autonome de personnes volontairement réunies pour satisfaire leurs aspirations et besoins économiques, sociaux et culturels au moyen d’une entreprise dont la propriété est collective et où le pouvoir est exercé démocratiquement2.

Paul Lambert intitulait « Le fait coopératif » le premier paragraphe de l’introduction de son ouvrage principal, La doctrine coopérative3, qui l’a fait connaître au niveau international et lui a valu de s’imposer comme l’un des penseurs les plus intéressants du siècle passé. La première phrase est la suivante : « Le fait coopératif tient une telle place dans le monde, qu’il est devenu impossible de comprendre aujourd’hui la réalité économique et sociale s...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search