Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Droit romain. Tome 1

 | 
Gilbert Hanard

Première partie. Le concept de droit

Chapitre II. Les droits subjectifs

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Section I : La notion de droits subjectifs

73. Remarque préliminaire.— La langue latine ne dispose pas d’une expression spécifique pour désigner la notion de “droit subjectif’. Le mot ius revêt cependant parfois ce sens dans certains contextes, ainsi, par exemple, lorsque l’on parle d’un ius eundi ou droit de passage. Mais c’est en vain que l’on chercherait dans les sources une expression du type “ius subiectiuum”. Toutefois, l’absence d’une étiquette n’exclut pas que la notion soit connue de la pratique qui l’utilise sans éprouver le besoin d’une approche plus spécifiquement théorique.

D’autre part, la doctrine moderne qui s’est attachée à définir le concept, en a proposé de très nombreuses définitions qui toutes ont sans doute leurs défauts et leurs qualités, mais qui toutes, surtout, se caractérisent indistinctement par leur difficulté de compréhension pour des non-initiés à la philosophie juridique.

À cet égard, il me semble donc de meilleure méthode de se rallier à la notion de dr...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1997

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540