Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Ville et proximité

 | 
Christophe Mincke
, 
Michel Hubert

Introduction

Michel Hubert

Texte intégral

1La marque de fabrique des Facultés universitaires Saint-Louis (FUSL) a toujours été l’interdisciplinarité. Mais celle-ci ne peut se contenter d’être incantatoire. Elle doit s’inscrire dans une pratique sans cesse remise sur le métier. En effet, les générations de chercheurs se renouvellent, tout comme les préoccupations de recherche ; pour se perpétuer, cette pratique a donc besoin de cadres qui la stimulent et la soutiennent. C’est la raison pour laquelle les FUSL ont créé en 2000 deux réseaux de recherche qui se sont mués en 2008 en deux instituts : l’Institut de recherches société et interdisciplinarité (IRSI) et l’Institut de recherches interdisciplinaires sur Bruxelles (IRIB – www.irib.be). C’est dans le cadre de ce dernier qu’aboutit le présent travail.

  • 1 N. Bernard et W. Van Mieghem (éd.), La crise du logement à Bruxelles : problème d’accès et/ou de p (...)
  • 2 F. Delmotte, M. Hubert (éd.), La Cité administrative de l'État. Schémas directeurs et action publi (...)

2Jusqu’ici, les chercheurs actifs sur les questions urbaines et bruxelloises avaient circonscrit leur effort d’interdisciplinarité à des objets bien précis : la crise du logement1 et l’action publique en matière d’urbanisme2. Cette fois, l’exercice s’est fait plus théorique et fondamental autour d’un concept commun – la proximité – qui trouve écho dans un grand nombre de disciplines différentes. Un séminaire de recherche fut organisé dont une partie substantielle des contributions qui y furent discutées est reprise dans le présent ouvrage.

  • 3 V. notamment M. Bellet, T. Kirat et C. Largeron (éd.), Approches multiformes de la proximité, Pari (...)

3Le concept de proximité est transversal même si on ne le retrouve, en tant que tel, que dans un nombre finalement assez restreint de disciplines. Dans d’autres, on le rencontrera plus volontiers sous des intitulés spécifiques : la subsidiarité en droit ou la topologie en mathématique, par exemple. Notre but n’est pas ici de traiter le concept dans sa généralité et d’en épuiser le contenu. D’autres ouvrages s’y sont essayés3.

  • 4 M.-H. Bacqué, H. Rey et Y. Sintomer (éd.), Gestion de proximité et démocratie participative : une (...)

4A l’instar de quelques travaux qui, de manière analogue, se sont attaché à un aspect particulier de la proximité4, nous avons pris le parti d’étudier comment ce concept pouvait éclairer l’espace, la ville et Bruxelles en particulier.

5L’ouvrage s’ouvre ainsi sur quelques contributions qui parcourent la discipline de leurs auteurs en se demandant si et comment celle-ci aborde, nomme et définit la proximité. C’est ce que fait Xavier Wauthy à partir de la science économique en terminant son chapitre sur des questions qui permettraient d’aborder la ville et l’action publique urbaine de manière interdisciplinaire. C’est aussi ce que font Ludivine Damay et Olivier Paye en explorant le potentiel heuristique du concept de proximité et de concepts connexes en science politique pour aborder des problématiques urbaines et bruxelloises. C’est enfin ce que tentent Luc Demeyer quand il s’interroge sur la spatialité de la communication et Laurent Vaneynde quand il étudie, en tant que philosophe, la dialectique de la proximité et de la distance dans le traitement de la ville dans le film noir américain.

6Comme l’action publique est au cœur des problématiques urbaines, il était intéressant de donner ensuite la parole à deux chercheurs, Christine Schaut et Fabrizio Cantelli, qui en ont fait leur spécialité et de leur permettre, dans un effort d’autoréflexivité, de traiter la proximité comme « art (délicat) d’enquêter sur l’action publique ».

7Cette contribution plus méthodologique servira de transition vers les trois derniers chapitres qui traiteront chacun des « politiques de proximité » qui font florès depuis un certain temps déjà dans différents secteurs. C’est ainsi que Christine Schaut s’intéressera au cas des politiques sociales et urbaines en Belgique francophone dans leurs rapports aux usagers. Christophe Mincke, quant à lui, traitera la proximité dans la médiation pénale. Enfin, Nicolas Bernard rendra compte de l’expérience pilote des commissions paritaires locatives comme outil pour rapprocher bailleurs et locataires lorsqu’ils ont un contentieux à régler.

8Le présent ouvrage est donc l’aboutissement d’un cheminement qui nous a permis à la fois d’expérimenter une démarche interdisciplinaire dans toute sa fécondité et de progresser dans l’exploration des potentialités d’un concept qui a démontré sa richesse heuristique.

Bibliographie

Bibliographie

Bacqué M.-H., Rey H., Sintomer Y. (éd.), Gestion de proximité et démocratie participative : une perspective comparative, Paris, La Découverte, 2005, 314 p.

Bellet M., Kirat T., Largeron C. (éd.), Approches multiformes de la proximité, Paris, Hermès, Interdisciplinarité et nouveaux outils, 1998, 343 p.

Bernard N., Van Mieghem W. (éd.), La crise du logement à Bruxelles : problème d’accès et/ou de pénurie ?, Bruxelles, Bruylant, 2005.

Bourdin A., Germain A., Lefeuvre M.-P. (éd.), La proximité, construction politique et expérience sociale, Paris, Anthropos, 2005.

Delmotte F., Hubert M. (éd.), La Cité administrative de l’État. Schémas directeurs et action publique à Bruxelles, Bruxelles, La lettre volée, Les Cahiers de La Cambre Architecture, 2009.

Rallet A., Torre A. (éd.), La proximité à l’épreuve des technologies de l’information, Paris, L’Harmattan, Géographies en liberté, 2007, 238 p.

Notes

1 N. Bernard et W. Van Mieghem (éd.), La crise du logement à Bruxelles : problème d’accès et/ou de pénurie ?, Bruxelles, Bruylant, 2005.

2 F. Delmotte, M. Hubert (éd.), La Cité administrative de l'État. Schémas directeurs et action publique à Bruxelles, Bruxelles, La lettre volée, Les Cahiers de La Cambre Architecture, 2009.

3 V. notamment M. Bellet, T. Kirat et C. Largeron (éd.), Approches multiformes de la proximité, Paris, Hermès, Interdisciplinarité et nouveaux outils, 1998, 343 p.

4 M.-H. Bacqué, H. Rey et Y. Sintomer (éd.), Gestion de proximité et démocratie participative : une perspective comparative, Paris, La Découverte, 2005, 314 p. ; A. Bourdin, A. Germain et M.-P. Lefeuvre (éd.), La proximité, construction politique et expérience sociale, Paris, Anthropos, 2005 ; A. Rallet et A. Torre (éd.), La proximité à l'épreuve des technologies de l'information, Paris, L'Harmattan, Géographies en liberté, 2007, 238 p.

Auteur

Sociologue, professeur aux Facultés universitaires Saint-Louis, directeur de l'Institut de recherches interdisciplinaires sur Bruxelles et de Brussels Studies

© Presses de l’Université Saint-Louis, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540