Version classiqueVersion mobile

Les nouveaux chemins de la légalité

 | 
Massimo Vogliotti

Première partie. Naissance et déclin d’une catégorie moderne

Chapitre 1. L’aporie de la légalité

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

1. La face lumineuse…

Comme on l’a précédemment évoqué‚ dans le langage commun le mot « légalité » appartient à un champ sémantique bien déterminé du point de vue axiologique. Qui utilise ce mot le fait en présupposant un jugement de valeur positif : il a la certitude d’être « du bon côté »1. En Italie‚ « pour la légalité »2‚ les gens ont manifesté dans les rues et organisé des rondes autour des tribunaux. Une « journée de la légalité » a été instituée pour commémorer l’attentat au cours duquel le juge anti-mafia Giovanni Falcone trouva la mort avec son épouse et trois agents de leur escorte‚ le 23 mai 1992‚ à Capaci‚ en Sicile3. De plus en plus d’associations de la société civile‚ de fondations‚ d’écoles (soutenues par le ministère de l’instruction)‚ de publications promeuvent une « éducation à la légalité »4.

Dans cet usage populaire‚ le mot « légalité » ne signifie pas simplement respect de la loi‚ mais respect de la loi juste. Preuve en est que l’arme de la légalité est saisie non...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search