Version classiqueVersion mobile

Euterpe et Harpocrate ou le défi littéraire de la musique

 | 
Jean-Louis Cupers

I. Questions de méthode

Chapitre 4. Musique et littérature dans la comparaison des arts : difficultés de rapprochement entre sémiologie et comparatisme interartiel

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Et que d’effets aimables de style, que de gentilles métaphores, en appliquant dans un art le vocabulaire de l'autre ! Ne pas avoir honte de dire, devant un paysage d’hiver en peinture, que c'est vraiment une symphonie en blanc majeur ! ; prêter aux pieds de la danseuse des gammes et des arpèges de mouvement, louer d'un air de connaisseur l'arabesque d'un sonnet, l'architecture d’une sonate, le rythme d'un édifice, que de grâces ! n'est-ce pas le fin du fin ? Et, en toile de fond, cet univers baudelairien où parfums, couleurs et sons se répondent...
Etienne SOURIAU, La correspondance des arts, Eléments d'esthétique comparée, Paris, Flammarion, 2e éd., 1969, p. 20
Je voudrais dire que toute véritable littérature me semble de l'ordre de la métaphore.
Gilles LASCAULT, Le détour dans Serge DOUBROVSKY & Tzvetan TODOROV (éd.) : L'enseignement de la littérature, Bruxelles-Paris, De Boek-Duculot, 1981, p. 134-135

Déjà Georges Berkeley dans ses Commentaires philosophiques faisait remarquer la sup...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1988

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search