Version classiqueVersion mobile

Art et thérapie

 | 
Jean Florence

Chapitre I. Une liaison dangereuse ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

1. De quelques préjugés...

Il convient de prendre en considération, dans l'abord d'un thème donné, la manière dont spontanément nous le visons à travers des représentations toutes faites, des évidences interrogées, des jugements préétablis qui ont déjà fait le tour du problème avant même de s'en laisser étonner, nous voulons nous donner une chance d'apporter quelque lumière à la question qui est la nôtre en relevant les présupposés courants qui occupent le terrain de l'art-thérapie.

Comme cela a été signalé en commençant, l'investigation initiale de ce travail, à côté d'une interrogation sur les psychothérapies, a été la confrontation des expériences, liées à la pratique de supervision en milieu psychiatrique et, en particulier, à deux situations1 que j'ai conservées comme des références à ne jamais oublier pour ce que doit savoir quiconque, animé des meilleurs intentions de thérapeute, s'engagerait à vouloir du bien à des « patients ». Elles impliquent des positions techniques et éth...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1997

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search