Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les sources du droit revisitées - vol. 4

 | 
Isabelle Hachez
, 
Yves Cartuyvels
, 
Hugues Dumont
, 
et al.

Regards de l'historien, de la romaniste et du jusnaturaliste

Le regard du jusnaturaliste : la nature humaine, source du droit

Xavier Dijon

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le choix du séminaire : le positivisme soft

Les sources du droit telles que présentées lors des séances du Séminaire interdisciplinaire d’études juridiques (SIEJ) qui nous vaut le présent ouvrage sont explicitement limitées par une clôture positiviste : le devoir-être (Sollen) inhérent au droit est recherché dans les données positives, principalement celles du discours, tenu tant par le pouvoir (constituant, législatif, exécutif, judiciaire, ou encore signataire d’un traité) que par les sujets (auteurs d’actes unilatéraux ou bilatéraux), mais peut-être aussi celles des pratiques adoptées par ces mêmes acteurs.

Qu’il s’agisse de discours ou de pratiques, on voit en tout cas que le devoir-être juridique dépend d’une décision prise par les « auteurs » du droit, lorsqu’on parle, par exemple, de la loi adoptée à la majorité parlementaire, du traité international signé par les parties contractantes, du testament olographe rédigé par le testateur, de l’arrêt rendu par le Conseil d’État, du c...

Auteur

Professeur émérite aux Facultés universitaires Notre-Dame de la Paix (Namur)

© Presses de l’Université Saint-Louis, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter