Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les sources du droit revisitées - vol. 4

 | 
Isabelle Hachez
, 
Yves Cartuyvels
, 
Hugues Dumont
, 
et al.

Regards de l'historien, de la romaniste et du jusnaturaliste

Un regard historien : sources du droit, sources du pouvoir ?

Régine Beauthier et Pierre-Olivier de Broux

Note de l’auteur

Régine Beauthier est inopinément décédée au cours de la rédaction du présent article. L’ensemble de celui-ci est le fruit d’une réflexion collective des deux auteurs, mais cette réflexion n’a hélas pu être menée à son terme. Régine Beauthier avait laissé un projet de texte très abouti, qui a permis à Pierre-Olivier de Broux de mener ces si enrichissants échanges à la présente publication. C’est le moindre des hommages que l’ancien assistant pouvait rendre à son professeur, si tôt disparue, et à laquelle il vouait une amitié et une admiration sincères, tant sur le plan scientifique que pédagogique et humain. Pierre-Olivier de Broux porte évidemment seul la responsabilité des ajouts, des modifications et des titres apportés au texte de Régine Beauthier en vue d’assurer la cohérence de l’article.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Interpelé dans le cadre d’un séminaire de théorie du droit consacré aux sources du droit, l’historien se défend parfois mal d’un malaise insidieux, lié sans doute à l’impression que l’approche théorique, par sa rationalisation raffinée et ses subtils débats classificatoires, peut contribuer à occulter les rapports de force qui sont pourtant au cœur de la problématique, et qu’il s’est, lui, évertué à identifier.

Dans un ouvrage de synthèse intitulé de façon significative Les naissances du droit, le grand spécialiste du droit canon, Jean Gaudemet, interrogeait la question des sources en évoquant le faisceau des acteurs participant à cette naissance : « un Pouvoir qui l’édicte, un Peuple qui l’accepte, une Science qui le formule1 », résumait-il. Cette conclusion, malgré son caractère un peu réducteur – qui ne rend pas justice au contenu très documenté de l’ouvrage – a le mérite d’attirer l’attention sur les acteurs de la formulation du droit et de laisser entrevoir que ceux-ci sont en p...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter