Version classiqueVersion mobile

L’interdit de la torture en procès ?

 | 
Emmanuel Babissagana

Préface

Anne-Marie Dillens

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Chacun sait qu’en dépit de son interdiction absolue et non susceptible de dérogation au regard du droit international humanitaire et du droit international des droits de l’homme, la torture est loin d’être en voie de disparition. Au vu de l’actualité, on peut même dire, avec les premières pages de cet ouvrage, qu’elle est en voie de « globalisation », y compris dans certains pays occidentaux. Dans la lutte contre le terrorisme international, l’interdiction de la torture est remise en débat sur la scène publique, si pas dans son principe, dans son application et sa pertinence demande plus que jamais à être argumentée.

D’où l’intérêt de tout premier rang du travail proposé dans ce livre : fournir un dispositif argumentatif justifiant ou permettant de justifier l’interdiction catégorique de la torture.

Pour légitimer cette interdiction, les instruments juridiques nationaux et internationaux se contentent d’invoquer la dignité humaine. Le premier apport de la réflexion entreprise dans l’é...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search