Version classiqueVersion mobile

Quand dire, c’est punir

 | 
Michel Van de Kerchove

Remerciements

A Béatrice
Quand dire, c’est remercier

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Même lorsqu’il ne comporte qu’une seule signature, un livre ne s’écrit jamais seul. Sans pouvoir citer tous ceux qui, de manière au moins indirecte, ont rendu possible la réalisation de ce travail, je tiens à exprimer ma reconnaissance à l’égard de ceux qui y ont contribué, même modestement, de manière directe.

Sans l’octroi d’une année dite sabbatique, il est d’abord certain que cette recherche n’aurait pu être entreprise ni, a fortiori, menée à son terme. Je remercie dès lors vivement les Facultés universitaires Saint-Louis qui ont accepté de me décharger de toute tâche académique, à l’issue de mon rectorat, ainsi que le Fonds National de la Recherche Scientifique qui a accepté d’en assurer le financement, grâce à la mission scientifique qu’il a bien voulu m’accorder.

La dimension comparative que comportait cette recherche n’aurait, par ailleurs, pu être développée sans les ressources précieuses et l’environnement scientifique stimulant que m’a offerts le Max-Planck Institut fur aus...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search