Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Précédent Suivant

Avant-propos

p. XI-XIV


Extrait

1Les sources du droit, si intimement liées à l’idée que l’on se fait du droit lui-même, relèvent de ces notions faussement simples qu’on croit connaître jusqu’au moment où on tente de les définir.

2Longtemps, la doctrine a cru pouvoir conjurer ces difficultés en se limitant à proposer des inventaires et hiérarchisations des sources en présence. Mais leur grande diversité témoignait déjà à elle seule de l’embarras qui présidait à leur définition implicite. Sans doute croyait-on se prémunir des difficultés les plus grandes, comme toujours en pareille hypothèse, en multipliant les dichotomies et les exclusions. C’est ainsi que, depuis Geny, la doctrine entend se cantonner à l’étude des sources formelles, laissant les sources matérielles, jugées trop peu maîtrisables, aux spécialistes des sciences sociales. De même préférait-on ignorer les sources fondatrices, réputées trop métaphysiques, et les sources au sens d’acteurs législatifs, jugées sans doute trop sociologiques.

3Mais il fal

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques qui l’ont acquis dans le cadre de l’offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Précédent Suivant

Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.