Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Papauté, clercs et laïcs

 | 
Monique Maillard-Luypaert

Quatrième Partie. Les relations entre la papauté, les clercs et les laïcs

Chapitre 2. La vie matérielle

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Bénéfices ecclésiastiques, offices administratifs et charges d’enseignement, biens et revenus d’Eglise, constituent la matière essentielle de ce chapitre. A la demande des intéressés, la papauté intervient à tous les niveaux, pour conférer des bénéfices, accorder diverses dispenses, protéger des biens, régler des conflits.

1. Les bénéfices ecclésiastiques

Dès le XIIIe et davantage encore au début du XIVe siècle, la papauté découvre dans le système bénéficiai un moyen d'asseoir son autorité et d'augmenter ses ressources1. Elle s'attaque aux droits des patrons ecclésiastiques et laïques (droit de présentation), des collateurs ordinaires (droit de collation) et des communautés capitulaires et monastiques (droit d'élection), métamorphosant ainsi, à son profit, le régime habituel des provisions de bénéfices.

Pendant le Grand Schisme, les papes poursuivent, accentuent, amplifient la politique de leurs prédécesseurs en Avignon. A la fois pour conforter leurs obédiences et pour augmenter sans ...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540