Version classiqueVersion mobile

Papauté, clercs et laïcs

 | 
Monique Maillard-Luypaert

Première Partie. Géographie ecclésiastique et politique du diocèse de Cambrai à la veille du Grand Schisme

Chapitre 2. La géographie politique

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Géographie ecclésiastique et géographie politique se superposent. Elles ne s'épousent pas. Les limites des circonscriptions diocésaines héritées du haut moyen âge n'ont généralement rien de commun avec les configurations politiques des XIVe-XVe siècles. Le diocèse de Cambrai est "coiffé" par plusieurs principautés territoriales en tout ou en partie. A l'inverse, chaque principauté territoriale, à l'exclusion du Cambrésis, dépend au spirituel de deux ou plusieurs évêques : le comté de Hainaut, des évêques de Cambrai, d'Arras et de Liège, le comté de Flandre, des évêques de Tournai, de Cambrai, d'Arras, de Thérouanne et d'Utrecht, le duché de Brabant, des évêques de Cambrai et de Liège, la principauté de Liège, des évêques de Liège et de Cambrai (Lobbes).

Au cœur du diocèse, Brabant, Flandre, Hainaut, vivent leurs dernières années de destin séparé avant le rassemblement bourguignon. Parmi les soucis des princes, le moindre n'est pas celui de leurs relations avec les villes.

1. Les limit...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search