Version classiqueVersion mobile

Papauté, clercs et laïcs

 | 
Monique Maillard-Luypaert

Première Partie. Géographie ecclésiastique et politique du diocèse de Cambrai à la veille du Grand Schisme

Chapitre 1. La géographie ecclésiastique

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

1. Le territoire diocésain, base géographique du pouvoir épiscopal

A) Les frontières du diocèse, limites extérieures de la juridiction épiscopale

Le diocèse de Cambrai est ceinturé par six voisins : Liège, au Nord et à l'Est, Reims, au Sud-Est, Laon et Noyon, au Sud, Arras et Tournai, à l'Ouest. Incliné sur un axe nord-est-sud-ouest, il ressemble à une botte. La partie médiane est enflée, la partie supérieure rétrécie. Entre Arras et Cambrai, la frontière passe d'abord à l'est de Bapaume, puis elle suit le cours de la Sensée jusqu'au sud de Bouchain, là où la rivière se jette dans l'Escaut, au nord de Cambrai. Remontant vers le Nord, elle épouse le cours du grand fleuve tout le long du diocèse de Tournai et coupe en deux les cités de Valenciennes, Tournai (quartier Saint-Brice), Audenarde et Gand. Au nord-ouest de Zandvliet, elle quitte l'Escaut, file vers l'Est et longe le diocèse de Liège. Elle descend ensuite, plein Sud, vers la Petite Nèthe, puis la Grande Nèthe, traverse l'une et...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search