Version classiqueVersion mobile

Christianisme et société

 | 
André Thion

V. Les religieuses en Belgique du XVIIIe au XXe siècle. Approche statistique

Note de l’éditeur

Extrait de la Revue belge d'histoire contemporaine, t. VII, 1976, no 1-2, p. 1-52.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L'essor des congrégations religieuses féminines au XIXe siècle est un phénomène bien connu mais qui n'a jamais été étudié de manière approfondie par les historiens1. En 1974 cependant, Cl. Langlois a esquissé les grandes lignes de l'évolution numérique des religieuses en France2 et en 1975 l'Association française d'histoire religieuse contemporaine a consacré son premier colloque à ce sujet3. Longtemps négligé, le sujet mérite pourtant l'attention tant par le rôle que les religieuses jouent dans la vie quotidienne de l'Église et de la société, qu'on pense au secteur éducatif ou hospitalier, que pour le problème que pose ce développement dans une période qu'on considère comme en voie de déchristianisation.

Le projet de ce travail reste cependant limité. À partir d'une source presque inexploitée, les recensements spéciaux des communautés religieuses réalisés dans le cadre des recensements généraux de la population de 1846 à 1947, on s'efforcera de retracer l'évolution du nombre des com...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 2000

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search