Version classiqueVersion mobile

La littérature : Réserve de sens, ouverture de possibles

 | 
Jean Florence
, 
Marie-France Renard

Références bibliographiques

Texte intégral

Ch. BAUDELOT et M. CARTIER (1998). Lire au collège et au lycée : de la foi du charbonnier à une pratique sans croyance. Actes de la recherche en sciences sociales, no 123, “Genèse de la croyance littéraire”, p. 25-44. Paris, Seuil.

Ch. BAUDELOT, M. CARTIER et Ch. DETREZ (1999). Et pourtant ils lisent Paris, Seuil.

S. BOGAERTS, B. DISPA et G. LEGROS (1988). Profils de profs : une enquête au secondaire supérieur. Enjeux, no 16, p. 27-64. Namur, CEDOCEF.

K. CANVAT et G. LEGROS (1997). Enseigner la poésie moderne ? Pratiques, no 93, “Enseigner la poésie moderne, p. 5-29. Metz, Pratiques.

K. CANVAT et M. MONBALLIN (1998-1999). L'enseignement de la littérature dans les programmes actuels des 1er et 2e degrés des deux réseaux : un “ compromis à la belge ” ? Enjeux, no 43/44, “Littérature : les programmes francophones”, p.o 44-52. Namur, CEDOCEF.

K. CANVAT, G. LEGROS, M. MONBALLIN, I. STREEL (1999). L’enseignement de la littérature au secondaire supérieur belge. Une enquête auprès des professeurs. In G. Legros, M.-Ch. Pollet et J.-M. Rosier (dir.), D.F.L.M. : quels savoirs pour quelles valeurs ? Paris, Association internationale pour le développement de la recherche en didactique du français langue maternelle.

U. ECO (1996). Six promenades dans les bois du roman et d'ailleurs. Paris, Grasset et Fasquelle.

V. JOUVE (1992). L’effet-personnage dans le roman. Paris, PUF.

M. KUNDERA (1993). Les testaments trahis. Paris, Gallimard. Coll. Folio.

B. LAHIRE (1993). La raison des plus faibles. Rapport au travail, écritures domestiques et lectures en milieux populaires. Lille, Presses universitaires de Lille.

G. LEGROS (1996). Au-delà des œuvres, la littérature ? Français 2000, no 149/150, “Quelle littérature enseigner ?”, p. 15-21. Bruxelles, Société belge des professeurs de franÿais.

G. LEGROS (1998-1999). Enseigner la littérature : les programmes belges pour la fin du secondaire. Enjeux, no 43/44, “Littérature : les programmes francophones”, p. 69-88. Namur. CEDOCEF.

G. LEGROS (1999a). “Cette obscure clarté qui tombe des étoiles ”, Éducateur, no 6/99, “La poésie, école de liberté ?”, p. 12-14. Carouge, Société pédagogique romande.

G. LEGROS (1999b). L’enseignement de la littérature doit-il transmettre des savoirs ? Français 2000, no 163-164, “Culture littéraire et compétences terminales”, p. 11-16. Bruxelles, Société belge des professeurs de franÿais.

A. MALRAUX (1977). L'homme précaire et la littérature. Paris, Gallimard.

G. MAUGER, Cl. F. POLIAK et B. PUDAL (1995). Lectures ordinaires. In B. Seibel, Lire, faire lire. Des usages de l'écrit aux politiques de lecture. Paris, Le Monde Éditions.

G. MAUGER et Cl. F. POLIAK (1998). Les usages sociaux de la lecture. Actes de la recherche en sciences sociales, no 123, “Genèse de la croyance littéraire”, p. 3-24. Paris, Seuil.

M. MONBALLIN et G. LEGROS (1994). Œuvres romanesques et théâtrales en fin de secondaire : un singulier pluriel. Enjeux, no 32, “Corpus et lectures littéraires”, p. 7-21. Namur, CEDOCEF.

M. PICARD (1986). La lecture comme jeu. Essai sur la littérature. Paris, Éditions de Minuit.

J.-P. SARTRE (1938). La nausée. Paris, Gallimard. Coll. Folio.

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1999

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search