Version classiqueVersion mobile

L’analytique de la représentation chez Peirce

 | 
André De Tienne

Deuxième partie. 1864-1867 : La nouvelle liste des catégories

Chapitre 7. Les trois catégories intermédiaires

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. Le développement d’une analyse rigoureuse

1) L’analyse triadique graduelle de 1865

Les écrits de 1865 manifestent la primauté de la représentation avec vigueur, et nous avons vu que c’était en partant de la prémisse selon laquelle « tout ce qui est » est représentation que l’auteur s’efforçait ensuite par voie inductive de déterminer les conceptions concourant à rendre la représentation possible. Lorsqu’on examine les textes de plus près, l’une des choses qui frappent en premier lieu est le foisonnement d’analyses triadiques qui se répètent page après page avec une terminologie très instable évoluant rapidement. Il apparaît cependant assez vite que Peirce mène sa recherche à plusieurs niveaux épistémologiques en même temps, et qu’il est possible de dégager une hiérarchie entre les triades en prêtant attention à la nature de ce qu’elles prétendent structurer. Je vais donc m’employer dans cette section à reconstruire cette hiérarchie de triades, de façon à remplir deux objectifs. Le ...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1996

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search