Version classiqueVersion mobile

L’analytique de la représentation chez Peirce

 | 
André De Tienne

Deuxième partie. 1864-1867 : La nouvelle liste des catégories

Chapitre 6. A la recherche d’une méthode d’inférence

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

A. L’hésitation entre deux itinéraires : 1865-66

1) La gradation des catégories

EXIGENCES DE LA MÉTHODE

Le passage de la conception de substance à la conception d’être est graduel. Nous savons qu’il s’agit moins de « réduire un divers à l’unité » que d’instaurer une unité de cohérence au sein d’une totalité indifférenciée. Une telle instauration est un processus hypothétique, c’est-à-dire un processus de représentation nécessitant l’agencement de quelques conceptions qui toutes possèdent, en tant que conceptions, un pouvoir explicatif, et donc unificateur. Établis les points de départ et d’arrivée de ce processus inférentiel, Peirce doit maintenant retracer le chemin que la conscience parcourt à chaque fois qu’elle prononce un jugement synthétique. Mais pour éviter que la recherche ne se perde dans les brousses folles ou ne se fourvoie dans un sentier de traverse, le premier devoir de l’auteur est de mettre au point une méthode d’exploration suffisamment rigoureuse pour garantir la déc...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1996

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search