Version classiqueVersion mobile

Pour une éthique des convictions

 | 
Marc Maesschalck

Première partie. L'éthique comme mise à l'épreuve des convictions

Chapitre II. La transformation sémantique des convictions

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La mise à l’épreuve des convictions dans l’espace des pratiques collectives permet de déconstruire les justifications théoriques de l’arbitraire fondamentaliste du sens, mais elle n’implique pas pour autant une transformation du rapport autoréférentiel à l’horizon des significations transmises par le monde vécu. La relativisation, voire la mise hors des jeux des significations liées à l’expérience originaire du sens, n’inscrit pas la reproduction du monde vécu dans la reprise d’une tradition sémantique. Si le traitement pragmatique des convictions est la seule voie praticable pour interroger leur légitimité sur le plan des pratiques intramondaines, il ne détient pas le dernier mot sur leur traitement sémantique en tant qu’elles demeurent un horizon de référence dans l’action irréductible à une symbolique formelle ou à un humanisme abstrait se proposant comme schéma régulateur idéal de la pragmatique. A travers le rapport sémantique aux convictions se joue le lien des acteurs à la vi...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1994

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search