Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Pour une éthique des convictions

 | 
Marc Maesschalck

Première partie. L'éthique comme mise à l'épreuve des convictions

Chapitre I. Les convictions à l’épreuve des praxis collectives

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La seule manière de mettre en question le fondamentalisme sémantique dans lequel se réfugie les convictions pour préserver leur absoluité de principe contre des critères étrangers à leur perspective sur le monde consiste à évaluer les actions concrètes justifiées par ces convictions dans l’ordre des rapports sociaux. Cette procédure éthique n’enlève rien à l’intérêt que l’on peut porter d’un point de vue sémantique aux contenus performatifs des identités religieuses. Que par certains de leurs aspects, les religions célèbrent la puissance de reconnaissance sociale de la parole en donnant à la promesse et au pardon un rôle initiatique dans l’alliance avec l’origine ne supprime pas d’autres aspects de ces mêmes religions liés à leur auto-organisation sociale, à leur institutionnalisation et à leur rapport avec les praxis collectives. L’ordre interne que se donne une religion et l’ordre social qu’elle favorise ne constituent pas des aspects périphériques, relatifs seulement à son messag...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1994

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540