Version classiqueVersion mobile

Raison et pouvoir

 | 
Marc Maesschalck

IIe partie. Pour une relecture de Marx

Chapitre V. Un Manifeste malmené

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La confrontation d’Habermas et de Foucault nous a permis d’entrevoir, au chapitre troisième, un problème majeur dans la pensée politique postmoderne : elle est dirigée par une logique du statu quo social qui ne trouve sa contre-partie que dans une éthique individuelle, essentiellement intimiste. De ce fait, loin de nous aider à utiliser la pierre d’attente découverte dans la phénoménologie sociale, elle généralise l’embarras qui nous avait décidé à émigrer de l’horizon phénoménologique vers des philosophies explicitement centrées sur les questions de praxis sociale. L’incapacité dont était frappée la phénoménologie de poursuivre les fondations de l’intersubjectivité transcendantale à travers une logique de l’action sociale qui viendrait relayer la constitution collective des structures de validité, — cette incapacité semble maintenant s’étendre à tout le domaine de la réflexion politique, dans la mesure où les problématiques du Droit et de la raison consensuelle ont recouvert celles...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1992

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search