Version classiqueVersion mobile

Raison et pouvoir

 | 
Marc Maesschalck

IIe partie. Pour une relecture de Marx

Pour une relecture de Marx

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans la partie précédente, nous avons étudié, à partir de la phénoménologie, les développements actuels d’une nouvelle pensée politique dont le sommet nous semble être la solution pragmatique. Mais cette pensée est aussi marquée par l’effacement de la conscience politique à notre époque, réduite de plus en plus aux problématiques du Droit et de l’éthique, dans un modèle orienté vers l’intégration sociale. Un lieu où est particulièrement prégnante cette atmosphère d’effacement du politique est la critique de Marx, exprimée de plus en plus sous le mode d’une fin de non recevoir. Face à cette attitude, il nous semble opportun de montrer combien est révélatrice l’incapacité de lire Marx aujourd’hui et combien aussi, a contrario, une telle relecture pourrait nous apporter pour dépasser les impasses du paradigme communicationnel. Suivant cette perspective, nous tenterons d’indiquer les conditions d’une telle relecture de Marx et, de manière très programmatique, la direction dans laquelle ...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1992

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search