Version classiqueVersion mobile

Raison et pouvoir

 | 
Marc Maesschalck

Introduction. De la critique actuelle des Modernes

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Comme les anciens marxistes, qui confessent au détour d’une phrase leurs erreurs de jeunesse, la philosophie politique contemporaine est soucieuse d’exorciser sa modernité pour se lancer sur les territoires nouveaux de la pragmatique universelle. Celle-ci permet d’accommoder le rationalisme éclairé des Droits de l’homme, proclamant leur normativité absolue, avec les théories de la communication dont le modèle d’intégration sociale prétend définitivement libérer de la raison objectiviste et totalitaire. Il y a une « anthropologie pragmatique » de la communication aujourd’hui dont la fonction sociale rappelle étrangement l’anthropologie paradigmatique critiquée par le Marx lecteur de Feuerbach. On ne pourra interroger la philosophie politique actuelle sans contester d’abord radicalement cette évidence qui sous-tend toutes ses perspectives systémiques : la modernité s’est fourvoyée dans un individualisme théorique que peut dépasser aujourd’hui la théorie sociale de la liberté comme pro...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1992

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search