Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les époux, le seigneur et la cité

 | 
Robert Jacob

Conclusion générale

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les structures familiales qui réglaient la vie des humbles aux temps féodaux échappent à toute observation directe. Pour tenter de les reconstituer, il a fallu emprunter plus d'un détour : rétrospection à partir d’une histoire ultérieure à présent mieux connue, comparatisme, constitution en objet propre de recherche des interactions entre formes de famille et de seigneurie. Une approche faite d’esquisses successives, qui laissent subsister à chaque étape une part d’hypothèse. Inachevée par nature.

S’en dégage la figure d’un cercle très étroit, centré sur le couple. Le lien conjugal y est si intense qu'il éclipse toutes les autres relations de parenté, même les plus intimes. Dans les mentalités communes, l’union d’un homme et d’une femme fut union des corps et union des sangs bien avant de devenir union des âmes ; elle tirait sa force d’un rapport double : à la terre nourricière et au seigneur dont la terre était tenue. L’investiture réciproque des époux fondait le rôle dominant du co...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1990

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540