Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les époux, le seigneur et la cité

 | 
Robert Jacob

Chapitre IV. Les hommes du manse. Formation et premiers développements des coutumes familiales du type picard-wallon

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

On en a maintenant donné assez de preuves : le trait le plus étonnant de l’histoire familiale des roturiers du Nord est qu’elle contredit une des conceptions qui pouvait passer, jusqu’il y a peu, pour l’une des plus classiques et des mieux enracinées des sciences sociales.

L’histoire de la famille en Occident a été longtemps dominée par l’idée d’une marche linéaire qui mènerait toujours et partout du plus large au plus étroit : du clan primitif à la vie commune de plusieurs couples sous le même toit, puis enfin à la famille nucléaire moderne. Comment s’est formé ce complexe de représentations, voilà ce qui est encore mal connu et qu’il serait utile de démêler quelque jour. A l’évidence, il procède d’un fond épistémologique qui unit les sciences humaines à leur naissance, toutes disciplines et toutes écoles confondues. Au XIXe siècle, il est partout : c’est l'un des thèmes favoris de l'anthropologie évolutionniste ; la sociologie wébérienne le reprend à son compte, tout comme la durkh...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1990

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540