Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les époux, le seigneur et la cité

 | 
Robert Jacob

Préliminaires

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

A l’origine de ces recherches, une interrogation simple : les coutumes familiales du moyen âge étaient-elles indépendantes des liens de subordination qui articulaient le corps social entier ou faut-il croire qu'elles furent, au contraire, déterminées par eux ? En d’autres termes, existe-t-il une organisation familiale commune au groupe militaire de l’aristocratie féodale et au groupe producteur du monde roturier ou les rapports de domination qui les séparent ont-ils eu pour effet d’engendrer des structures dissemblables ?

Au premier regard, le problème ainsi posé ne saurait surprendre. Que des institutions familiales différentes aient participé ensemble au fonctionnement et à la reproduction d’une hiérarchie sociale, c’est là une hypothèse à tout le moins plausible. Elle aurait même dû séduire ceux qui prennent parti d’expliquer les phénomènes sociaux par l’affrontement des classes, ou encore ceux qui placent au cœur de leurs préoccupations l'étude de la trifonctionnalité des société...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1990

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540