Version classiqueVersion mobile

Histoire des Facultés universitaires Saint-Louis

 | 
Gaston Braive

Chapitre III. Cours et programmes

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

§ 1. L'EVOLUTION DES PROGRAMMES ET DU CORPS PROFESSORAL

Lorsque la section de philosophie de l'Institut Saint-Louis ouvrit ses portes en octobre 1858, le programme diffusé dans le public en juin de la même année, prévoyait, on se le rappellera, l'organisation de deux années d'enseignement préparatoires, l'une aux examens de candidature en philosophie et lettres préparatoire au droit, l'autre à la candidature en sciences naturelles préparatoire à l'étude de la médecine1. Ce dernier projet, prévu pour l'année académique 1859-602 ne fut jamais exécuté et parmi les matières énumérées pour la première année c'est-à-dire celle de 1858-59 concernant la candidature en philosophie et lettres préparatoire au droit, certaines disciplines ne furent pas davantage enseignées. C'est le cas incontestablement de toutes celles placées sous l'intitulé "sciences mathématiques et physiques" à savoir l'algèbre jusqu'aux équations du second degré inclusivement, la théorie des progressions et des logarithme...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1985

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search