Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Jalons pour une théorie critique du droit

 | 
François Ost
, 
Michel Van de Kerchove

Première partie. Statut épistémologique de la science du droit

II. Rationalité et souveraineté du législateur, "paradigmes" de la dogmatique juridique ?*

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L'étude du statut épistémologique de la dogmatique juridique est devenue un thème majeur de la théorie du droit contemporaine. Une difficulté préliminaire réside néanmoins dans la définition de la dogmatique elle-même. Assurément, le concept de "dogmatique juridique" est susceptible d'acceptions plus ou moins larges1. Au sens étroit, la dogmatique juridique consiste dans l'étude sustématique d'un ordre juridique particulier. Dans un sens déjà plus large, la dogmatique englobe la doctrine : on passe alors de la description de lege lata, à l'argumentation de lege ferenda. De façon plus large encore, la dogmatique juridique s'entend d'une attitude générale à l'égard de l'objet droit. Cette attitude peut être décrite comme une sorte de reflet du point de vue interne au droit lui-même : rationalisation du discours que le droit porte sur lui-même. Cette attitude ou ce point de vue dogmatique, dont le noyau dur est constitué par la dogmatique au sens étroit du terme, irradie dans des direc...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1987

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540